CONSTITUTION D’UN PATRIMOINE

Chaque investisseur est unique et chaque investissement immobilier est un équilibre entre cœur et raison.
Le Groupe Torres vous guide parmi les options d’investissement qui s’offrent à vous afin de constituer votre patrimoine immobilier.

Présents depuis plusieurs décennies dans la région Languedoc-Roussillon, nous connaissons les attraits de ce marché, les habitudes des investisseurs, le dynamisme du marché locatif, mais aussi les opportunités qui y sont présentes.

La construction d’une maison individuelle à but locatif cumule de nombreux avantages en matière de gestion de patrimoine. Elle permet de créer, développer et consolider un patrimoine immobilier de qualité, notamment dans le respect des normes thermiques actuelles, mais aussi dans le mode de construction (RT2020). La possibilité de profiter d’avantages fiscaux notamment par la Loi Pinel.

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre projet d’investissement immobilier, l’équipe du Groupe Torres vous accompagne dans la réalisation de celui-ci en toute confiance.

Vous trouvez que vous payez trop d’impôts et taxes ?
Le gouvernement favorise la construction de maisons et logements neufs. Cela par une déductibilité de vos impôts à hauteur de l’investissement effectué dans la construction d’une maison. Mais également par des accords avec les institutions financières, pour obtenir et maintenir des taux d’emprunts bas.
Le Groupe Torres saura vous conseiller et vous orienter au mieux dans cette démarche d’investir dans l’immobilier pour défiscaliser.

La loi Pinel, l’investissement le plus rentable aujourd’hui !

Cette loi permet aux investisseurs qui achètent un bien immobilier neuf à des fins locatives, de bénéficier d’une réduction d’impôts. Certaines conditions sont néanmoins à respecter :

  • la zone d’implantation du bien immobilier,
  • la nature du locataire,
  • le plafonnement des loyers (2),
  • la durée de location du logement.

Les avantages du dispositif Pinel

  • Réduire vos impôts sur le revenu de 12%, 18% ou 21% dans la limite de 63.000€,
  • Dégager des compléments de revenus par le versement de loyers,
  • Préparer votre retraite,
  • Créer un patrimoine immobilier.

Types de biens concernés par la Loi Pinel 2020

  • Logements nouvellement construits,
  • Logements en état futur d’achèvement (dans les 30 mois suivants l’obtention du permis de construire),
  • Logements anciens à refaire à neuf,
  • Logements insalubres à réhabiliter,
  • Locaux à transformer en logement.
    Les biens immobiliers faisant l’objet de travaux de rénovation ou de transformation sont soumis à un délai d’achèvement fixé au 31 décembre de la deuxième année suivant l’acquisition.

Localisation géographique d’un investissement Pinel


Le logement doit être situé en zone dite tendu (zone A, A BIS et B1). Les zones tendues correspondent à :

  • Zone A bis : Paris et 76 communes d’Île-de-France,
  • Zone A : 650 communes, dont Lyon, Marseille, Lille et Montpellier, de
  • l’agglomération parisienne et de la Côte d’Azur,
  • Zone B1 : 1 546 communes de plus de 250 000 habitants (Nantes, Toulouse,
  • Bordeaux…), de la grande couronne autour de Paris, de Corse, des départements d’outre-mer, et certaines communes onéreuses comme La Rochelle, Bayonne ou Annecy.
  • Zone B2 : ville de plus de 50.000 habitants et villes ayant obtenu un agrément spécial de la part de la Préfecture.
  • Zone C : reste du territoire, non éligible à la Loi Pinel depuis le 1er janvier 2018.

Taux de l’abattement fiscal avec la loi Pinel

La loi Pinel 2020 permet aux acquéreurs d’un bien immobilier concerné, de bénéficier d’un abattement fiscal de 12 % ou de 18 % du prix de revient de la location, s’ils s’engagent à louer ce logement sur 6 ou 9 ans respectivement. Le propriétaire-bailleur a également la possibilité de prolonger le bail par tranche de 3 ans (jusqu’à 12 ans). Il obtient alors une réduction fiscale additionnelle, portant l’abattement à 21 % pour une durée de location totale de 12 ans.

La réduction fiscale se répartit annuellement, en fonction de la durée du bail, de la façon suivante :

Les plafonds d’investissement

Le montant total de l’investissement est limité à 300 000 € par an, dans la limite de deux biens immobiliers par an. Le prix d’achat au m2 est également plafonné à 5 500 €.